Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Gérer son Stress

Au quotidien, les effets du stress se font toujours plus ressentir. Pour ne pas se laisser envahir par ses méfaits, il devient essentiel d’apprendre à le gérer au mieux.

Si nous avons plus ou moins appris à vivre avec ce fléau moderne, ce nouveau mal du siècle, il n’en reste pas moins vrai que toutes les situations que nous affrontons, du petit tracas quotidien aux gros désagréments en passant par les séparations ou les deuils, le stress peut soit nous ronger soit nous être bénéfique. Encore faut-il savoir le dompter.

Réussir à être objectif en termes d’analyse de situation est essentiel : pourquoi sommes-nous dans telle ou telle situation anxiogène ? Il faut commencer par dédramatiser en évaluant le contexte générant le stress en positif et en négatif.

La situation à laquelle nous sommes confrontés implique, de toute façon, notre propre part de responsabilité. Problèmes professionnels, relationnels, financiers, il nous faut faire l’analyse de la situation en trouvant comment aplanir les choses.

Trouver une écoute et un soutien dans une situation temporaire paraît donc essentiel. Ensuite, on passe à la phase de résolution du problème. Il faut pour cela être capable de réfléchir sereinement, donc pouvoir retrouver la quiétude permettant l’objectivité.

Affronter sans évitement

Le stress poussé à son paroxysme peut amener à prendre des traitements médicamenteux, à vouloir à tout crin se détendre par différents loisirs, mais avant cette phase de détente, affronter le problème est nécessaire.

L’évitement ne fait que reculer le moment de la confrontation. Et finalement, ne réduira en rien le stress. La dénégation ne résout rien. On ne cache pas la poussière sous un tapis.

D’autre technique classique d’évitement sont assez classiques : on tend à se disperser, à hurler, à déprimer, à pleurer, à s’inquiéter sans fin en tournant en boucle sur des arguments infondés : cette tactique n’est pas des plus pertinentes.

Enfin, la médication amenant à la sédation que nous évoquions apparaîtra comme un cache-misère. L’alcool aura les mêmes effets, à l’identique de la drogue, de la nourriture. Compenser ne résout en aucun cas le stress.

La trousse à outil de la relaxation

Le sport devient un allié primordial dans la lutte contre le stress. Conserver une bonne santé et un réel équilibre mental passe par le biais d’une activité physique. Courir, faire du vélo, du tennis, peu importe, contribue à réguler l’énergie physique, à se concentrer sur le corps plus que sur des pensées délétères. Les endorphines que l’organisme libère rendent, par ailleurs, plus serein.

La lumière naturelle, et notamment l’exposition au soleil, aide également via la sécrétion de mélanine à réguler un stress toujours plus gênant. A éviter toutefois à hautes doses, les effets sur la santé sont connus de tous.

Troisième stratagème : le sommeil. Il est évident que toute personne stressée aura de grandes difficultés d’endormissement. Pourtant, il est une arme antistress majeure. Les rythmes biologiques nous alertent quant à la nécessité d’aller dormir par tout une série de signaux de fatigue auxquels il convient de donner suite ; respecter un temps de sommeil minimal de 6 heures permettra d’accroître le repos du corps et de l’esprit. Ne pas lutter contre la fatigue permet d’éviter les effets du stress liés aussi parfois à une fatigue accrue.

En même temps veiller à se nourrir correctement peut aider à améliorer l’état de l’individu stressé. En l’occurrence faire appel à une complémentation nutritionnelle par la prise régulière de compléments alimentaires fait partie de la panoplie des armes de lutte contre le stress.

Enfin, chose parmi les plus essentielles, se faire plaisir, se relaxer est au moins aussi important que de faire du sport ou de bien dormir. Ménage, courir partout, tâches quotidiennes incessantes, travail sans discontinuité…. C’est bien, mais il faut surtout et avant tout penser à se détendre. Pour cela, se préserver des plages sans contraintes s’avère pertinent : lire, prendre un bain chaud aux huiles essentielles, simplement s’asseoir et écouter de la musique en s’y immergeant totalement, se balader, prendre soin de soi dans un spa, se faire masser, passer via des soins cosmétiques, aller au restaurant, voir un film, un spectacle… tout cela est à redécouvrir.

La liste est infinie de ces moments quotidiens nécessaires et trop souvent oubliés. Les laisser de côté au profit d’une vie qui ne serait que contraintes va générer plus encore de stress sans s’offrir la moindre possibilité de lutter contre cet ennemi pernicieux.

Identifier les causes, mesurer objectivement les conséquences et les responsabilités, ne pas éviter et se relaxer… et le stress se réduit, voire disparaît.

 

Partager avec:

Ajouter un commentaire

×