Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

L’Âyurveda : la sagesse védique au service de votre santé

L’une des médecines traditionnelles les plus répandues en Asie du Sud est celle qui se réclame de l’Âyurveda (« Savoir », veda, sur la « longévité », âyur), un système médical de type holistique dont les principales théories étaient déjà fixées il y a plus de deux millénaires.

Origines

Des vestiges très anciens de la civilisation dite « de l’Indus » (2500-1500 environ avant J-C.) laissent penser qu’il y avait en Inde, dès le troisième millénaire avant notre ère, une civilisation d’un très haut niveau et une médecine assez avancée qui a pu profiter des relations commerciales avec les cités de la Mésopotamie, où les médecins possédaient une connaissance remarquable des vertus curatives de nombreuses plantes et remèdes d’origines minérale et animale. La doctrine classique de l’Âyurveda a été ensuite formulée dans deux volumineux traités du début de l’ère chrétienne, la Carakasamhitâ (Collection de Caraka) et la Sushrutasamhitâ (Collection de Sushruta), qui sont les plus anciens textes médicaux sanskrits qui nous soient parvenus.

Principes généraux

  • Microcosme et macrocosme
L’un des principes fondamentaux de l’Âyurveda est de considérer le microcosme à l’image du macrocosme : l’infiniment petit, de l’être humain jusqu’à la plus infime des molécules qui le composent, est le reflet de l’infiniment grand, les planètes ou les galaxies dans le cosmos, et fonctionne selon les mêmes principes.
  • Les cinq éléments
C’est en observant la nature et son fonctionnement que les Sages de l’Himalaya ont découvert le principe des cinq états de matière ou cinq éléments, en sanskrit Pancha Maha Bhuta, c’est-à-dire l’éther ou l’espace, l’air, le feu, l’eau et la terre.
  • Les trois doshas
Ces états de matière sont présents sous différentes combinaisons en toute chose et donc, dans le corps humain. C’est cette combinaison des cinq états de matière qui constitue les trois doshas ou humeurs biologiques : Vata, Pitta et Kapha.
  • Le Prakiti ou constitution natale
Chaque individu est constitué d’une combinaison unique de ces trois doshas, déterminée au moment de la conception et qui va représenter sa constitution natale ou Prakriti.
  • L’équilibre implique la santé
Les trois doshas sont des forces biologiques intelligentes qui se manifestent dans votre corps et gouvernent tous les processus, coordonnent et dirigent toutes les structures et substances dans la physiologie humaine. Lorsque les trois doshas sont en équilibre, c’est-à-dire lorsque leur combinaison retrouve sa position initiale, qui est celle de votre constitution, vous êtes en bonne santé.
  • Le Vikriti ou déséquilibre temporaire
Cet état de déséquilibre temporaire est appelé Vikriti. C’est du maintien de l’équilibre des trois doshas que dépend l’état de santé de l’individu ainsi que sa longévité.

En France

Ces dernières années, l’Âyurveda a suscité de plus en plus d’intérêt en France, notamment à travers ses méthodes corporelles comme le massage ou sa très riche pharmacopée. Néanmoins, la science ayurvédique n’est pas reconnue officiellement et elle n’est enseignée dans aucune des facultés de médecine. Considérée comme « médecine complémentaire » ou « douce », sa pratique se limite au seul domaine du bien-être, de la détente ou de la relaxation.
Partager avec:

Ajouter un commentaire

×