Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Les différentes formes de thérapies

Vous êtes anxieux, angoissé, vous souffrez d’un trouble psychologique, vous traversez une période difficile émotionnellement ou vous avez juste envie de mieux vous connaître ? Sachez qu’il existe en France plusieurs formes de thérapies, adaptées à vos différents besoins. Pour vous éclairer sur ce sujet, voici ci-dessous les cinq plus importantes formes de thérapies et leurs principes fondamentaux.

La thérapie classique

Cette thérapie dite « classique » s’effectue avec un psychiatre ou un psychologue. Au cours de la séance, d’une durée d’environ une demi-heure, le patient exprime les difficultés qui l’affectent. Le rôle du médecin consiste à l’écouter et à intervenir dans une juste mesure. S’il le juge nécessaire, il peut préconiser un traitement médical. Cette thérapie peut être individuelle ou collective, s’il s’agit d’un problème familial.

La psychanalyse

Lorsque l’on décide de faire une psychanalyse, c’est en général pour réaliser un travail sur soi en profondeur, sur une longue période. Le patient a le désir de rechercher dans son enfance les causes de sa souffrance. Par la méthode du transfert, le psychanalyste incite le patient à revivre des scènes fondamentales de sa vie, afin d’y trouver une solution positive apte à le guérir.

Thérapies comportementales et cognitives

Plus récentes, les thérapies cognitivo-comportementales (TCC) admettent le postulat suivant : les comportements sont le résultat d’un conditionnement familial et socioculturel déterminé. En confrontant le patient à des situations qui l’angoissent, le thérapeute l’encourage à prendre confiance en lui-même et à renoncer à ses croyances infondées. S’il le juge nécessaire, le médecin peut prescrire des médicaments.

Thérapies fondées sur la « pleine conscience »

  • La MBCT (Mindfulness Based Cognitive Therapy) : il s’agit d’une thérapie cognitive favorisant la construction d’une nouvelle attitude à l’égard des pensées et émotions dites « négatives ». Le but ultime étant d’éviter les rechutes de dépression.
  • La MBSR (Mindfulness-Based Stress Reduction) : thérapie basée sur la  pleine conscience pour la gestion du stress.
Ces deux thérapies fonctionnent par cycle et dure huit semaines (séance de deux heures).

Thérapie d’acceptation et d’engagement

Cette nouvelle thérapie (née dans les années 1990) pense que ce ne sont pas les états psychologiques eux-mêmes que nous devons modifier mais le « contexte ». C’est-à-dire la relation fondamentale que nous entretenons avec ces états, afin d’éviter qu’ils nous contrôlent. Pour guérir, il suffit donc d’accepter ce fait de s’engager à modifier cette relation pathologique.
Partager avec:

Ajouter un commentaire

×