Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Le serin du Mozambique

Le serin du Mozambique est un oiseau à mi-chemin entre le canari et le pinçon, espèce dont il est le plus proche. On le classe dans la famille des Estrildidés, et son espèce se divise en onze sous-espèces. On le trouve en Afrique, depuis l’Ethiopie jusqu’au Sud, et notamment dans le Sahara. Sa durée de vie en captivité est assez longue, puisqu’il peut vivre entre 8 et 10 ans. A l’âge adulte, un serin du Mozambique mesure 12 à 13 centimètres, et pèse 16 à 17 grammes. Le serin du Mozambique est réputé avant tout pour son chant, puissant, beau et mélodieux. Il chante du levé du soleil à la tombée de la nuit. Ce sont les mâles plus que les femelles qui chantent. En outre, c’est un bel oiseau, reconnaissable à sa couleur jaune vif. Si la femelle porte un collier de petites tâches grises sur la gorge, le mâle lui n’en a pas. Les serins du Mozambique vivent bien en captivité. Mais leur reproduction y est parfois difficile. Il faut user de ruses et de techniques si l’on veut voir ses serins se reproduire. En tout premier lieu, les serins demandent de l’espace. Très actifs, ils se plaisent dans une grande volière. C’est un oiseau très indépendant, qui aime rester en famille. Le mâle serin est un dominateur. Il est très possessif et peu parfois se révéler être agressif avec les autres oiseaux. Certains éleveurs déconseillent même de le laisser en cage avec des espèces passives. Par exemple, le serin du Mozambique, très gourmand, sait se montrer très entreprenant lorsque l’on sert à manger : il s’arrangera pour s’arroger la nourriture, intimidant les autres au passage, et ne leur laissant que les restes dont il n’a plus l’utilité. De même, en période de reproduction, il connaît un regain d’agressivité. Cette agressivité est souvent d’ailleurs le signal de la période propice à la reproduction. Pour mettre au monde ses petits, la femelle va confectionner un petit nid dans lequel elle déposera chaque jour un œuf, (elle peut en pondre jusqu’à quatre) qu’elle viendra couver au bout du quelques jours, et ce, pendant une quinzaine de jours environ. Le mâle est très actif tout au long de cette période : il vient nourrir sa femelle chaque jour, puis nourrit les petits à la naissance. Les bébés serins naissent avec le plumage jaune et un collier, comme leur mère. Ceux qui deviendront mâles perdront leur collier à la mue, vers l’âge de cinq mois. Les serins ont besoin de beaucoup de lumière pour vivre heureux. Aussi faut-il prévoir d’exposer leur volière suffisamment longtemps à la lumière du jour.
Partager avec:

Ajouter un commentaire

×