Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Commander un repas asiatique chez le traiteur

Vous rêvez d’organiser une soirée asiatique chez vous mais par manque de temps et de maîtrise, vous repoussez vos envies ? Et si vous faisiez appel à un traiteur asiatique pour réaliser ce diner presque parfait ?   Que ce soit à Paris ou en province, il est désormais envisageable de faire appel à des traiteurs pour tout type de cuisine asiatique. Chinois, japonais ou thaïlandais, vous avez l’embarras du choix. Voici quelques exemples de menus que vous pourriez commander chez le traiteur.   Pour un diner chinois, l’idéal est de commander en hors d’œuvres un plateau composé de différents rouleaux de printemps et de nems (légumes, poulet, crevettes et porc), agrémentés de feuilles de salades, de menthe et de sauce. Vous pouvez compléter cette entrée par des soupes chinoises et des ravioles farcies à la viande ou au poisson. Un délice. Pour un plat de résistance typique, vous aurez le choix entre du porc sauté aux champignons ou au caramel, du poulet sauté au curry ou à l’ananas, du bœuf sauté à la sauce saté ou un traditionnel canard laqué. Vous choisirez d’accompagner vos plats par du riz cantonais ou des nouilles sautées aux légumes. En dessert, l’idéal est de commander des sorbets, des beignets d’ananas ou pour faire léger, quelques litchis.   Si vous souhaitez commander un repas traditionnel japonais, l’idéal est de prendre en entrée quelques salades d’algues, de choux et des soupes miso. Vous choisirez ensuite des grands plateaux composés de maki, de california maki et de sushi (avocat, saumon, crevette, thon, fromage). Si vous adorez le poisson cru, quelques tranches de sashimi vous transporteront. Si vous préférez consommer des produits à base de viande, vous pouvez agrémenter votre plateau de brochettes de bœuf, de poulet ou d’agneau. En accompagnement, choisissez du riz vinaigré. Quant au dessert, vous pourrez vous régaler de perles de coco, de mangue ou de nougat au sésame.   Moins connue que la cuisine chinoise ou japonaise, la cuisine thaïlandaise est de plus en plus courue. L’incontournable entrée est la soupe traditionnelle (aux crevettes, au poulet, ou au bœuf) à base de citronnelle. Pour le plat de résistance, vous pouvez choisir des bobuns. Ce sont des plats complets à base de vermicelles de riz, salade de soja et nems. Les bobuns se font au porc, au bœuf ou au poulet. Un diner thaïlandais, c’est aussi l’occasion de déguster des gambas sauce thaï et des crevettes ou des noix de St-Jacques au basilic, à l’ananas et à la citronnelle. En dessert, ne manquez pas les salades de mangue et à la noix de coco.
Partager avec:

Ajouter un commentaire

×