Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

L’accueil de l’enfant malade en crèche

Mettre un enfant malade dans une structure collective revêt certaines difficultés mais n’est pas impossible. Zoom sur les règles en la matière.    

Les maladies chroniques

    Un enfant peut souffrir d’une maladie chronique : eczéma, allergie, insuffisance cardiaque, etc. Il peut néanmoins être accueilli en crèche. Si la maladie nécessite un suivi particulier ou l’administration de médicaments en journée, l’enfant bénéficiera d’un protocole d’accueil individualisé. Il sera donc vu et suivi par le médecin de la crèche. Celui-ci définira quelles règles lui seront propres au sein de la structure : aliments à bannir, modalités de prise des repas, définition des médicaments à administrer, protocole d’administration, protocole d’urgence, surveillance des activités physiques, etc. L’autre option est plus simple et, souvent, moins grave : la maladie de l’enfant ne nécessite pas qu’un suivi particulier soit effectué par le personnel de la crèche. L’enfant a, par exemple, de l’eczéma et ce sont les parents qui le traitent par applications locales ou voie orale matin et soir. Dans ce cas, il suffit d’indiquer la pathologie sur le dossier d’inscription et les coordonnées du médecin traitant.    

Les maladies contagieuses

    Le problème de l’enfant contagieux, c’est qu’il peut contaminer ses petits camarades. A partir de là, son accueil dans la structure collective peut être compromis le temps de la maladie. C’est le médecin de la crèche, en collaboration avec le directeur ou la directrice, qui définit les mesures de protection. Pourquoi, comment… Quelles sont les règles en matière d’admission ou d’éviction ? Lorsque l’enfant est malade, les parents doivent informer le directeur à leur arrivée. Ce dernier choisira alors d’accepter ou de refuser l’enfant en fonction des propos échangés. Il est conseillé de consulter un médecin avant cette rencontre avec le directeur. Ainsi, il pourra prendre la meilleure décision possible en fonction du diagnostic posé. En outre, si l’enfant est admis au sein de la structure, il ne pourra lui être administré des médicaments que sur prescription médicale. Si en revanche il est renvoyé chez lui, les parents n’auront plus qu’à prendre un congé enfant malade ou qu’à contacter l’un de leurs proches pour assurer la garde.   Si votre enfant est malade, consultez un médecin généraliste puis un spécialiste le cas échéant pour avoir toutes les connaissances nécessaires. Ensuite, renseignez-vous auprès de sa structure d’accueil pour connaître les règles qui lui sont propres. Au besoin, rencontrez le médecin de la crèche.  
Partager avec:

Ajouter un commentaire

×