Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Yves Saint Laurent

Yves Saint Laurent nous a quitté depuis quelques années. Il demeure un des grands noms de la haute-couture française et est gravé dans le cœur des modeuses du monde entier.     Sa carrière démarre rapidement. À 18 ans, il monte à Paris pour suivre des cours de dessin. Au bout de 3 mois seulement, Christian Dior le repère et lui propose de rejoindre sa maison en tant que modéliste. Nous sommes en 1955 et 2 ans durant Yves Saint Laurent se perfectionne auprès de son mentor.   Dior décède en 1957. À tout juste 21 ans, Yves Saint Laurent se retrouve propulsé à la direction de la prestigieuse maison. Il la quitte en 1961 pour fondé sa propre griffe, appuyé par Pierre Bergé, qui assure la gestion financière et demeurera auprès de Saint Laurent jusqu’à son dernier souffle. En 1962, il propose sa première collection, « Trapèze », qui enchantera la prestigieuse assistance présente rue Spontini ce jour là. Yves Saint Laurent est un visionnaire et certaines de ses créations marqueront à jamais l’histoire de la haute-couture :
  • La robe Mondrian : Yves Saint Laurent a l’audace de reprendre une peinture abstraite comme motif de l’une de ses pièces : un succès foudroyant
  • En 1966, il dessine le 1er smoking féminin. Ce dernier deviendra un classique de la maison, décliné dans toutes les collections postérieures. La même année, il lance sa 1ère collection de prêt-à-porter. Il conçoit les modèles mais ceux-ci sont fabriqués de manière industrielle : une révolution dans le petit monde de la couture.
  • En 1967, il crée la saharienne à lacets. On se souvient des sublimes clichés avec le mannequin Versuhka, fusil de chasse derrière l’épaule, qui incarne l’image d’une femme libre et conquérante.
Il reçoit plusieurs fois les hommages : en 1985, on lui décerne l’Oscar du plus grand Couturier.  En 1990, il imagine une collection « Hommages » à tous les artistes qui l’ont inspiré au cours de sa carrière, allant de Bernard Buffet à Marcel Proust, en passant par Catherine Deneuve. Le spectacle est applaudi pendant plus de dix minutes, la salle est débout, les critiques affirment que c’est la collection la plus forte du créateur. En 1998, François Pinault rachète la maison YSL. Tom Ford est placée à la tête d’YSL Rive Gauche. En 2002, Saint Laurent se retire pour se consacrer avec son ami Pierre Bergé à la fondation qui porte leurs noms. Laissons le dernier mot de cet article au créateur de génie : « Rien n’est plus beau qu’un corps nu. Le plus beau vêtement qui puisse habiller une femme ce sont les bras de l’homme qu’elle aime. Mais, pour celles qui n’ont pas eu la chance de trouver ce bonheur, je suis là. »  
Partager avec:

Ajouter un commentaire

×