Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Volleyball : l’infrastructure

Le volley-ball est un sport olympique, collectif, qui affronte, sur un terrain rectangulaire, autour d’un ballon, de part et d’autre d’un filet, deux équipes de six joueurs chacune. Le principe du jeu est simple. Il consiste à faire tomber le ballon du côté de l’équipe adverse, en l’envoyant par-dessus le filet, et de faire en sorte qu’il ne touche pas le sol de son propre camp.   Le terrain de volley-ball, de forme rectangulaire mesure 18 mètres de longueur, et 9 mètres de largeur. Ces dimensions sont sujettes à des modifications en fonction de la catégorie des joueurs. Cet espace de jeu est délimité par un ensemble de lignes. Celles de côté et celles de fond le délimitant respectivement en longueur et en largeur, et une centrale, s’étendant sous le filet et rejoignant les deux lignes de côté, le divisant ainsi en deux camps égaux, carrés, de 9 mètres de coté. Chacun de ces camps est traversé d’une ligne, dite ligne d’attaque à 3 mètres de la ligne centrale et délimite ainsi la zone avant. Au volley-ball, à côté du terrain ou aire du jeu, on parle également de l’espace de jeu, qui correspond à l’espace situé en-dessus de l’aire du jeu, et auquel on exige une liberté de toute obstacle sur une hauteur minimale de 7 mètres à compter de la surface du terrain. Le filet, suspendu par-dessus la ligne centrale sépare les deux camps. Il est supporté par deux poteaux, de part et d’autre, à une distance de 0,5 à 1 mètre en dehors des deux lignes de côté.   D’un mètre de haut, le filet est placé à une hauteur variable en fonction de la catégorie des joueurs. Elle est de 2,43 mètres chez les séniors hommes par exemple. Ce filet, est délimité de chaque côté, à hauteur du bord extérieur de la ligne de côté, d’une antenne qui correspond à une tige flexible peinte généralement en rouge et blanc, et qui doit dépasser le filet de 80 centimètres afin de limiter, avec son équivalente du côté opposé, la zone à travers laquelle l’échange du ballon doit se faire.   Le ballon de volley-ball est souple et léger. De couleur unie ou combinant plusieurs colories. Sa circonférence est entre 65 et 67 centimètres. Il pèse entre 260 et 280 grammes, avec une pression comprise entre 0.30 et 0.325 kg/cm².   Un match se joue  en utilisant trois ballons afin d’éviter les pertes de temps.   Les joueurs d’une même équipe portent des tenues identiques, faites de shorts et de maillots. Le volleyeur doit se doter de chaussures d’une adhérence irréprochable afin de lui éviter les dérapages. Elles doivent à la fois être souples et légères, et permettant une bonne aération du pied qu’elles doivent bien soutenir. Il est même conseillé de renforcer le maintien par une chevillière afin de protéger la cheville, articulation fortement sollicitée dans ce jeu. Les genoux peuvent également être couverts de genouillères.   D’ici à nous retrouver pour parler des lois du jeu et de ses techniques, préparez votre terrain et votre équipement, échauffez-vous, et à très bientôt !
Partager avec:

Ajouter un commentaire

×