Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Equiper la salle à manger : du goût aux repas

Souvent, la fonction d’une pièce dicte quelques règles qu’il est important de respecter avant de penser à la décoration.   On peut occuper très différemment sa salle à manger, au quotidien pour des tablées familiales détendues, ou épisodiquement pour des repas solennels ou en réunion décontractée. Dans tous les cas, l’espace doit réunir deux atouts : être agréable et être pratique. Le volume ne doit pas être totalement envahi par le mobilier afin de laisser aux convives une impression d’accueil généreux et d’aisance pour les futures réjouissances. Pour ceux qui reçoivent, la pièce doit être accessible et faciliter leur rôle d’hôtes détendus mais attentionnés. Destinée aux repas, la salle à manger offre d’abord la vedette à la table et aux sièges. Là encore, la manière de l’utiliser oriente le choix, mais surtout l’espace dont on dispose. La table ronde a ses inconditionnels, appréciée pour sa convivialité et sa facilité d’intégration à un espace restreint. La table carrée ou rectangulaire est plus protocolaire, une mise en scène un luminaire imposant dans une décoration stylée. Ronde ou carrée, il existe toujours la possibilité de rallonges ou rabats, modulables au gré de l’extension des tablées. Certaines innovations facilitent la vie des maitres de maison : centre de table tournant, tirette pour accueillir la vaisselle, tiroir à couverts pour parer aux oublis. Si la superficie l’autorise, un buffet coordonné permet le rangement de la vaisselle et du linge de table, pratique pour une mise en place rapide. Par contre, en cas de manque de place, la table peut être adossée à un mur et faire office de bureau ou de console en dehors des repas. La table ronde doit disposer d’un pan escamotable. Grâce aux tables gigognes ou aux tables basses qui se surélèvent, parfois dotées d’un plateau qui se déplie et agrandit la surface pour manger, il est possible d’improviser une salle à manger confortable dans un espace de vie qui ne le permet pas au quotidien. Autre élément clé du cadre : les chaises. Leur nombre est déterminé par la capacité d’accueil de la table et elles peuvent être totalement assorties à elle ou, au contraire, rompre délibérément avec son style pour un effet visuel : par exemple, des sièges design avec une table rustique ou des chaises anciennes avec une table en verre ou acier. On les choisit de préférence confortables, pour l’aisance du repas et pas trop lourdes à déplacer, en prévision du ménage obligatoire qui suivra les agapes. Les pièces séparées faisant office de salle à manger sont de plus en plus rares et on trouve plus volontiers, en maison ou appartement, une aire de repas en prolongement du séjour, intégrée à une cuisine ouverte ou séparée par un rideau ou une cloison aérée. Il faut donc préserver une harmonie avec ces autres espaces et si l’on veut créer une délimitation du coin repas, la concevoir en douceur, soit par la couleur des murs, assortie aux autres pièces, soit au sol par un changement de revêtement ou un tapis. L’ambiance est imprimée aussi bien par le mobilier, tables, chaise et buffet éventuel, que par les accessoires : nappe, décoration de table, vaisselle et luminaires. Ils donnent ou accentuent l’esprit que l’on veut donner au lieu, selon son goût et son budget. Pour les décors zen, nature, industriel, ultra design ou ethnique qui représentent quelques tendances actuelles ont trouve aisément les pièces de mobilier en accord. Ceux qui ne disposent de moyens que pour quelques touches peuvent imprimer l’esprit souhaité avec des cadres, stickers, bougies, lampes, tapis, vaisselle et linge de maison.
Partager avec:

Ajouter un commentaire

×