Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Gélules beauté cheveux et ongles : double cible

La proximité de leur structure permet aux cheveux et aux ongles de bénéficier d’alliés communs. Faire mentir le vieil adage selon lequel il faut « souffrir pour être belle » et gagner ou préserver la beauté simplement en avalant de petites gélules est plutôt tentant.   On sait que la nutrition est primordiale pour la santé mais les recommandations alimentaires, relatives à la consommation de fruits, légumes, poissons en quantité ne sont pas toujours observées. De plus, les actifs contenus dans les compléments alimentaires atteignent facilement le sang et les cellules de production de la peau. Le recours à ces gélules peut intervenir pour combler une carence ou cibler un problème précis, par exemple de la perte des cheveux, souvent automnale. Le marché des compléments alimentaires, en pleine expansion est d’ailleurs dominé par les actifs solaires ou capillaires. Cheveux et ongles réagissent au stress et sont les premiers à en traduire les effets par un ternissement, une fragilité qui peuvent être combattus par les mêmes compléments, les ongles étant dotés d’une structure proche de celle du bulbe capillaire. Les composants bénéfiques à la chevelure et aux ongles sont bien identifiés. En tête de liste, l’ortie. Si l’on ne s’y frotte pas, ses effets sont multiples, du fait de sa profusion en vitamines B2, B5, B9, C et K, en minéraux (silice, magnésium et fer), en oligo-éléments (cuivre et zinc) et en protéines, d’un apport supérieur au soja. Autre star familière : la levure de bière, riche en vitamines B, minéraux et acides aminés dont les bienfaits touchent la peau, en plus des ongles et cheveux. Consommer seuls ces deux actifs dotés de super pouvoirs garantit déjà un effet satisfaisant, des cures de deux mois étant recommandées en général. Les gélules plus complexes associent plusieurs éléments et combinent acides aminés, minéraux, protéines et vitamines, pour un cocktail de bienfaits. Les acides aminés soufrés (cystéine et méthionine) agissent sur la kératine, la protéine de structure des ongles et des cheveux, et la renforce, alors que la taurine protège le bulbe capillaire. Les minéraux comme le silicium ou le zinc les fortifient également. Enfin, la famille du groupe des vitamines B, biotine, choline ou PABA procurent résistance, hydratation, et pigmentation aux ongles et aux cheveux en combattant les manifestations de fatigue ou de vieillissement qui peuvent altérer la beauté. Pour les adeptes du bio, il est conseillé de consommer ces composants en version naturelle et l’offre est aujourd’hui très large, en magasin spécialisé ou en ligne, pour acquérir ces compléments. Toutefois, qu’ils soient synthétisés ou naturels, les ingrédients conservent leurs propriétés actives et le choix relève plutôt d’une position éthique.
Partager avec:

Ajouter un commentaire

×