Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Comment installer une cheminée dans votre salon ?

Plus qu’un moyen de chauffage, la cheminée est aujourd’hui un élément de décor qui donne une touche de convivialité dans votre salon. Si son installation nécessite en général l’intervention d’un professionnel, il n’est pas inutile d’avoir en tête quelques règles élémentaires.

Emplacement et choix de la cheminée

L’emplacement de la cheminée est déterminé en fonction de la structure de votre salon, afin qu’elle soit un point de rencontre et de convivialité pour toute la famille. Il dépend aussi de la disposition des murs et de la place du conduit de fumée. Dans tous les cas, l’achat d’une cheminée représente un investissement conséquent et devrait être précédé d’une étude détaillée de toutes les possibilités. Dans une pièce étroite, il est conseillé d’installer une cheminée d’angle. Si elle est posée sur le parquet, il vaut mieux monter au préalable une dalle de béton épaisse de 5 cm au moins. Le chapeau de la cheminée, c’est-à-dire l’élément extérieur du conduit d’évacuation, doit dominer le faîtage du toit d’au moins 40 cm. L’installation d’une cheminée métallique à isolation thermique est toujours plus aisée que celle d’une cheminée de maçonnerie en brique ou en pierre. Si vous optez pour une cheminée à foyer fermé, pensez à l’équiper d’un modérateur de tirage qui évitera que le bois brûle trop rapidement. Enfin, pour les cheminées au bois, il faut prévoir un espace de stockage pour les bûches sous le foyer ou à côté de la cheminée.

Entretien

L’entretien de la cheminée est très important dans la mesure où il s’agit ni plus ni moins d’une question de sécurité. La fumée qui circule dans le conduit peut produire de la suie et autres déchets de combustibles. Le ramonage régulier permet à la cheminée de fonctionner correctement et atténue les risques d’incendie et d’intoxication. Faites contrôler votre cheminée par un ramoneur professionnel deux ou trois semaines après son installation. C’est lui qui vous dira si l’inspection doit se faire une ou deux fois dans l’année. La fréquence nécessaire du ramonage dépend du combustible utilisé. A l’issue du ramonage, le professionnel doit vous remettre un certificat de « vacuité du conduit sur toute sa longueur ». Pour éviter la surconsommation d’énergie et la formation de résidus susceptibles de dégager des fumées désagréables, évitez de jeter des produits en plastique dans le foyer de votre cheminée.  
Partager avec:

Ajouter un commentaire

×