Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Une marque nommée Audi…

Ecoutez ! C’est ce que nous a suggéré M. August Horch en nommant cette grande marque, comme s’il savait que son histoire ferait tant de bruit.   Ingénieur de l’école technique de Mittweida, August Horch a occupé pendant trois ans le poste de chef de service chez Mercedes-Benz avant de se lancer en 1899 pour son propre compte en créant son entreprise de construction automobile A. Horch & Cie. Toujours en quête d’innovation, il a fini par faire peur à ses propres actionnaires avec ses projets très coûteux à leurs yeux et il s’est trouvé contraint de quitter l’entreprise qui porte son nom. Il lança alors en 1909, avec sa prime de départ, sa deuxième entreprise baptisée Audi. Et puisqu’il n’était pas autorisé à réutiliser son nom, par souci de concurrence déloyale, il a trouvé l’idée originale de le traduire en latin. En effet Horch, qui veut dire « Ecoutez » donne en latin l’impératif du verbe audire à savoir Audi. Depuis sa création, l’histoire d’Audi a été pleine de rebondissements : succès, consécrations, faillite, renaissance, tout y est ; au point de devenir une véritable saga.

Une marque… une légende

S’inspirant du caractère de son fondateur, Audi misait depuis ses débuts sur l’innovation. Le modèle 14/35 HP, plus connu sous sa version course par l’Alpensieger, présentait un excellent rapport poids/puissance lui permettant d’être la vedette des champs de courses en remportant la coupe des alpes trois années de suite de 1911 à 1914. A la fin de la première guerre mondiale, l’Allemagne a été en période de reconstruction, ce qui incita Horch à se tourner vers un marché jadis fructueux qui est celui des véhicules utilitaires en proposant le modèle G 8/22 HP. Mais le rêve de Horch était toujours d’affiner l’image de marque de sa société en proposant des voitures de luxe et de haut standing. Sauf qu’avec la crise de 1929 qui frappa de plein fouet le secteur automobile, la marque à quatre anneaux passa une période difficile et se trouva rachetée par la société DKW.

Une marque … qui renaît de ses cendres

En 1932, le gouvernement nazi est intervenu pour que les quatre marques Audi-DKW, Wanderer et Horch forment l’Auto Union, une initiative visant à restructurer le secteur automobile en Allemagne. D’où l’origine des fameux quatre anneaux métallisés. Et cette même union a été démantelée par les Alliés après la fin de la seconde guerre mondiale, suite au rôle joué par cette union dans l’effort de guerre des nazis. Mais même les forces des Alliés n’ont pas pu mettre fin à l’histoire de cette grande marque qui s’est vue passer de main en main jusqu’en 1969, date à laquelle elle absorba la marque NSU, et s’est refait une santé. Mais se n’est qu’au début des années 80 avec l’arrivée du petit-fils de Ferdinand Porsche, Ferdinand Piech qu’Audi retrouva enfin un nouveau souffle et se lança en concurrence des grandes marques telles que Mercedes et BMW. Tout ce travail d’innovation et de recherche a été couronné en 2008 par le titre européen de l’inventeur pour le concept Audi Space Frame. Et avec 1 003 469 voitures vendues en 2008, la firme à quatre anneaux promet un bel avenir et va encore faire parler d’elle !
Partager avec:

Ajouter un commentaire

×