Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Le calao bicorne, espèce menacée par la déforestation

Le calao bicorne fait partie de la famille des calaos. Il en est l’espèce la plus grande, sa taille pouvant approcher le mètre et demi. On trouve cet oiseau coloré sur le continent asiatique : en Inde, au Vietnam et en Malaisie. Son terrain de prédilection est la forêt tropicale. Il y trouve-là de grandes branches qui lui permettent de se déplacer à travers la forêt. Son déplacement est lent et lourd. Lorsque l’air passe à travers ses grandes ailes déployées, on l’entend arriver de loin. Le calao bicorne s’entoure peu : il vit en couple ou en petites bandes, avec lesquels il communique bruyamment en aboyant ou en mugissant. Le calao bicorne est un grand amateur de fruits. C’est dans sa forêt qu’il trouve ce qui constitue son alimentation principale. Il consomme en premier lieu des figues tout au long de l’année, qu’il cueille depuis les branches ou au sol. Le calao bicorne mange aussi de nombreux insectes et des petits reptiles. Avec son long bec (il fait entre 33 et 37 centimètres), il consomme des grenouilles, des escargots, des lézards, mais ne peut ingurgiter des animaux plus gros. En règle générale, il gobe ces animaux d’un trait, puis recrache ce qu’il ne peut digérer, comme les parties solides. Pour se reproduire, le calao bicorne recherche des espaces spacieux (d’une vingtaine de mètres au moins). On le retrouve souvent dans des grands troncs d’arbre où il fera son nid pendant la saison des pluies. La femelle pond en moyenne deux œufs qu’elle va couver pendant un mois. On connaît assez mal les premiers jours de vie de leurs petits. En effet, après la ponte, la femelle reste cloitrée dans son nid le temps que les petits grandissent. Elle tapisse et clôt son nid avec tout ce qu’elle trouve (salive, fientes, boue, nourriture, etc…) et crée un petit orifice par lequel son mâle vient la nourrir. Cela les protège également des divers prédateurs de la forêt. Les jeunes quittent le nid après quelques semaines pour avoir l’occasion de déployer enfin leurs ailes et apprendre à voler, chose qu’ils ne peuvent faire dans le nid, trop petit. Malheureusement, le calao bicorne est aujourd’hui très menacé par l’homme. Les forêts où il a élu domicile sont de plus en plus sujettes à la déforestation. Et par ses habitudes alimentaires et son mode de vie, il ne peut se passer de ces grands espaces boisés.
Partager avec:

Ajouter un commentaire

×